Une mobilisation sans faille

Depuis l’annonce d’Édouard Philippe de brandir le 49.3 pour passer en force sa loi de régression sociale des retraites, à l’appel de la CGT, nous avons recensé plus de 150 initiatives sur le territoire pour dénoncer ce déni de démocratie.

Une nouvelle fois, les rassemblements de ce jour, avec la participation de dizaines de milliers de manifestants, démontrent l’opposition de la population à la destruction de notre modèle social solidaire.
Face à un tel mépris de démocratie, la CGT appelle à amplifier la mobilisation et à multiplier des actions quotidiennes sur tout le territoire, en réponse au 49.3 du gouvernement devant les lieux de pouvoir, symboles de la République mise à mal.
La CGT appelle à faire du 5 mars une journée de grève et de mobilisation dans les entreprises pour dénoncer toutes les inégalités subies par les femmes notamment en matière salariale.
Ce même jour, pour la défense du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR), les personnels appellent à s’arrêter dans le cadre de la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche en préparation (LPPR).
Parce que la CGT considère qu’il ne peut y avoir de justice sociale sans justice environnementale, elle appelle à participer massivement aux marches pour le climat les 13 et 14 mars prochains et faire du 31 mars une grande journée interprofessionnelle de grève et de manifestation.

Montreuil, le 3 mars 202

DEC9B632-3751-44A4-9041-26E7BC9919B7 C5FB988F-9828-4646-853A-E63201A98CC5 63B51EE0-C63B-4677-BB65-FEAB1C3A42D8 F029D7B9-406B-49AD-B37D-04746DE4B07A

Répondre