Soutien à Emmanuel Vire

Les secrétaires de la section des photograveurs de presse (SGLCE/CGT) viennent d’apprendre avec stupéfaction par voie de presse (Parisien du 28 novembre), une perquisition chez le secrétaire du SNJ/CGT, Emmanuel Vire. Notre camarade, qui avait refusé de se soumettre à un prélèvement ADN suite à une affaire de « Corbeau » dans le groupe Prisma, a été traité comme un vulgaire voyou. On ne peut s ‘empêcher de penser que l’activité syndicale de Manu n’est pas étrangère dans cette action totalement disproportionnée.

La section photogravure du SGLCE apporte son total soutien à notre camarade.

 

Répondre